BanStat
Logo Compta Online
DEXT

Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?

15
5 541
0
15 réponses
5 541 lectures
0 vote
  • Pages : 1 [2]
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 470 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 27/10/2010 11:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je ne remets pas en cause vos qualités mais si vous vous estimez être capable d'avoir le diplôme en VAE pourquoi ne pas le passer en candidat libre pour vous évaluez ? Les comptables que je sache sont les spécialistes de l'évaluation. Pourquoi ne pas s'auto-évaluer en passant des diplômes ? La validation des acquis par l'expérience est certes un droit. Je ne remets pas en cause la loi.

Seulement, j'ai aussi eu une expérience. J'ai été l'adjoint d'un directeur administratif et financier. Je me suis très vite rendu compte de ces lacunes. Bien que j'ai prévenu, insisté, usé de toutes les moyens de persuasion, le petit groupe pour lequel je travaillais a été mis en liquidation judiciaire. J'ai été désigné par les autres salariés comme le représentation du personnel au tribunal.

J'ai vu et observé cet homme. Il a été inexistant au tribunal. J'ai voulu comprendre. Et là, il m'a avoué qu'il n'avait qu'un BEP Comptable. Je n'ai rien contre. J'ai moi-même commencé mes études par un BEP. Mais, une personne qui a un BEP et même un BAC, même avec beaucoup de travail, de lecture d'ouvrages techniques, n'a pas les connaissances qu'ont des titulaires du DECF ou du DCG.

Et c'est pourquoi, je comprends parfaitement le sentiment de Lna2b que vous citez. Pour les personnes comme nous qui avons préparé avec acharnement ces diplômes, nous souhaitons que le VAE soit vraiment un contrôle de connaissances acquises au cours de l'expérience et de les placer dans le contexte du diplôme auquel les candidats postulent. Et à la lecture des propos de LJ4, cela nous fait douter. Nous ne voulons pas voir nos diplômes dévalués.

Cordialement,


--------------------
Yhann
ProfilYhann
Cadre du secteur privé
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 27/10/2010 16:21
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Je partage entièrement les propos suivants ;

« Pour les personnes comme nous qui avons préparé avec acharnement ces diplômes, nous souhaitons que le VAE soit vraiment un contrôle de connaissances acquises au cours de l'expérience et de les placer dans le contexte du diplôme auquel les candidats postulent ».

Malheureusement vous affirmez de manière définitive ;

« Mais, une personne qui a un BEP et même un BAC, même avec beaucoup de travail, de lecture d'ouvrages techniques, n'a pas les connaissances qu'ont des titulaires du DECF ou du DCG. »

Donc, selon ce raisonnement, la VAE ne sera dans tous les cas, qu’une usurpation.

Je respecte votre conviction ; et je vous remercie de vous être donner la peine de me répondre.

D'un mot tout de même s'agissant de la triste expérience que vous relatez. J'entends évidemment que votre but n'était pas de généraliser sur le potentiel de nuisance des personnels non diplomés.
Mais il me semble utile de rappeler que nous rencontrons tous, dans notre métier, des gens très talentueux et d'autres qui sont de véritables catastrophes, et ce, à tout niveau d'étude.

Cordialement.
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 199 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 28/10/2010 09:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je vois que le sujet que j'ai suscité passionne !

Mon but n'était pas de remettre en cause ou de dénigrer l'expérience acquise.
Ma propre expérience (!) m'a montré avec le temps que l'expérience remplace ou peut remplacer quand elle est bien employée les connaissances théoriques.

Mon parcours en cabinet où je ne cotoyais que des bac +2, +4/5 ou + 7 m'avait "obligé" à ne considérer que le diplôme.

Ensuite, partant en entreprise (depuis 12 ans), j'ai cotoyé très souvent des collaborateurs avec une formation comptable maximum bac+2 (sauf exception) et même certains s'étant recyclés et venant de métier sans aucun rapport avec la comptabilité.
Mon opinion a changé sur la nécessité du diplôme.
Je mets plus en avant maintenant les qualités comportementales (savoir être), les expériences et ensuite la formation initiale.

Le sujet dont je voulais que nous discutions était plus sur les conditions d'obtention du diplôme par la VAE.
Un BTS CG comporte certaines matières qui ne sont pas (d'après ce que je vois avec ma collaboratrice) contrôlées par les examinateurs.
Il ne s'agit pas de remettre en cause son expérience mais aura-t-elle le niveau et les connaissances du BTS ?

Je pense que la VAE a été instituée en France uniquement parce que le système français ne reconnait que les diplômes, on ne voulait sans doute pas stigmatiser les personnes n'ayant pas de diplômes.

A bientôt

Laurent
Poseidon86
ProfilPoseidon86
Expert-Comptable
  • 86 - Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 83 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-Comptable



Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 30/10/2010 23:01
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir tout le monde,

Pour ma part, je pense que le principe de VAE en lui même est louable. Mais il ne faut pas oublier ce que veut dire "VAE" : Validation des Acquis d'Expérience.

Si on décortique un peu le terme (sans aller trop loin quand même), on suppose qu'il s'agit de mesurer les acquis théoriques grâce à l'expérience. Sur ce point je pense qu'on est tous d'accord. (Faut dire aussi que j'ai enfoncé un belle porte ouverte)

Là où on n'est pas d'accord, c'est sur la manière dont se déroule la validation. Effectivement, passer devant un jury avec un rapport de stage, ça me paraît un peu simple quand même.

Après, nous parlions d'un BTS. Sans vouloir le dénigrer (je l'ai quand même passé) il faut bien constater que depuis qu'il a été réformé, le niveau de BTS a bien baissé et le marché du travail a réagi très rapidement.

Qu'on valide le DCG ou le DSCG par VAE, pourquoi pas mais encore une fois, tout va dépendre de la manière dont cela va se passer.
De mémoire, la premières VAE auront lieu en 2011 et à la lueur de ce qui a été dit lors de l'AG de notre région et des documents récupérés, ces VAE seront un peu plus compliquées.

Et pour le DEC, je ne pense pas que le conseil supérieur mette un jour une VAE sur le diplôme final. Je pense que la majorité de la profession s'y opposerait.

Voilà mon humble avis sur le sujet

cordialement

Poseidon


--------------------
Maximal
ProfilMaximal
Contrôleur de gestion en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 394 votes
popupBulle tail
Profil
Contrôleur de gestion en entreprise


Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 06/11/2010 18:59
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

D'après ce que j'ai compris, une personne d'au moins 40 ans ayant 15 ans d'expérience dont une partie en occupant des fonctions assez élévées au niveau comptable et administratif est autorisé à s'inscrire à l'OEC.

Les personnes ayant exercé une activité comportant l'exécution de travaux d'organisation ou de révision de comptabilité, et qui ont acquis de ce fait une expérience comparable à celle d'un expert comptable particulièrement qualifié, peuvent être autorisées à demander leur inscription au tableau de l'Ordre en qualité d'expert comptable (OEC).

L'une des conditions est de justifier de 15 ans d'activité dans l'exécution de travaux d'organisation ou de révision de comptabilité, dont 5 au moins dans des fonctions ou missions comportant l'exercice de responsabilités importantes d'ordre administratif, financier et comptable.

Selon un arrêt récent du Conseil d'État, pour être qualifiées d'importantes, les responsabilités exercées par le professionnel demandant à être inscrit au tableau de l'Ordre, doivent être assorties de pouvoirs de décision lui permettant d'engager l'entreprise qui l'emploie et d'influer sur son avenir.

Dans cette affaire, la commission nationale d'inscription avait, à juste titre, refusé l'autorisation de demande d'inscription au tableau de l'Ordre à un professionnel, au motif que les fonctions qu'il a exercées au sein de plusieurs cabinets d'expertise comptable, même en qualité de chef de bureau et de manager, ne comportaient pas de telles responsabilités administratives et financières au regard de la taille des sociétés en cause et de la nature des responsabilités.


Source : Arrêt du Conseil d'état du 17 février 2010, n° 318015

Texte : Articles 3 et 7 bis de l'ordonnance n°45-2138 du 19 septembre 1945 modifiée
Poseidon86
ProfilPoseidon86
Expert-Comptable
  • 86 - Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 83 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-Comptable



Re: Validation des acquis de l'expérience : niveau des candidats ?
Ecrit le: 08/11/2010 10:47
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

C'est vrai que j'avais oublié ce texte pour le DEC, je pense que l'essence de ce texte était de créer une passerelle à destination des AGC pour que leurs travaux entrent dans le cadre de l'ordonnance de 1945 et du code de déontologie.

Enfin 15 ans d'expérience sur un poste a responsabilité, peut-on encore appeler ça de la VAE. Dans les faits, ça veut quand même dire que le candidat à au strict minumum 20 ans d'activité.

En partant du principe qu'on débute dans notre secteur d'activité à l'âge de 25 ans ça fait quand même long à attendre.

cordialement


--------------------
Retour en haut


  • Pages : 1 [2]







connectés
Publicité
DEXT
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer