BanStat
Logo Compta Online

Vendre son cabinet traditionnel et devenir DAF externalisé ?

1 253 lectures
0 commentaire
Catégorie : Création, gestion d'un cabinet d'expertise comptable
1 253
0
Article écrit par (1392 articles)
Publié le

Recréer son cabinet en partant d'une page blanche : témoignage

Alors que le cabinet traditionnel ne semble plus correspondre aux attentes de certains clients, un expert-comptable a choisi de vendre son cabinet traditionnel pour se consacrer à l'accompagnement.

Issu d'un cabinet d'une dizaine de personnes qu'il vient de céder à un repreneur et après une période d'accompagnement de la session, Éric Gidel, expert-comptable et commissaire aux comptes, s'est réinscrit à l'Ordre des experts-comptables de Paris et à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes.

Il s'est tourné vers ces missions de DAF externalisé après plus de vingt ans d'expérience au sein de son cabinet et en conservant l'un de ses anciens clients, demandeur de ce type de prestation. Témoignage.

 

Les inconvénients de la gestion d'un petit cabinet

Gérer une petite structure d'une dizaine de personnes avec un million d'euros de chiffre d'affaires seul, est « un énorme travail dans lequel l'administratif prend de plus en plus de place ». Cette charge de travail est une réalité, « même en présence de bons collaborateurs au sein du cabinet ».

L'expert-comptable s'occupe de tout, des abonnements aux différents outils et logiciels au recrutement. Un recrutement qui est toujours plus difficile, « même lorsque les salaires sont alignés sur ceux des grands cabinets » et que les dossiers comprennent de belles PME.

Il cédera son cabinet d'expertise comptable au moment où les résultats des trois dernières années sont à un bon niveau et où le repreneur peut bénéficier d'opportunités de développement auprès d'une partie de la clientèle.

« Dès le lendemain ou presque de l'acquisition, le repreneur aura pu proposer de nouvelles missions, acceptées par les clients ». Ces missions complémentaires compenseront largement l'inévitable déperdition de clientèle qui suit toujours, dans des proportions plus ou moins importantes, la cession d'un cabinet d'expertise comptable.

La cession du cabinet qui s'est présentée comme une opportunité suite à la réception d'une lettre d'intention, est une étape chargée d'émotions. Elle est finalisée en juillet 2018 et suivie de plusieurs mois d'accompagnement du repreneur. Ces derniers mois ne lui laisseront que « peu de temps pour organiser sa vie future ». Ce ne sera pas un problème.

 

Les avantages de la création ex-nihilo en s'appuyant sur son expérience passée

La cession de son cabinet d'expertise comptable lui permet de recréer un tout nouveau cabinet d'expertise comptable et de commissariat aux comptes. Cette création ex-nihilo s'accompagne d'une nouvelle organisation via l'automatisation et de missions totalement différentes pour de nouveaux clients ou un client non cédé avec l'ancien cabinet.

C'est ainsi que l'expert-comptable est devenu directeur financier à temps partagé en utilisant son expérience professionnelle, son parcours, pour devenir entrepreneur et tout changer.

Grâce à ses missions de directeur administratif et financier, il accède à une toute nouvelle clientèle, friande d'accompagnement, une clientèle qu'il ne pouvait pas toucher auparavant, trop pris par la gestion de son cabinet.

Son expérience montre qu'il « n'y a pas d'âge pour changer de parcours en s'appuyant sur son expérience professionnelle ».

Aujourd'hui, ses formations régulières et ses contacts réguliers avec des dirigeants de TPE/PME lui permettent de « s'enrichir intellectuellement pour toujours mieux les accompagner », parfois en allant « chercher des compétences complémentaires auprès de professionnels de son réseau ».

Ses missions de directeur financier externalisé font qu'il se concentre sur des missions d'accompagnement en France et « à l'international, Luxembourg, Belgique, Moyen Orient », en accord avec son expérience passée, des missions de recherches de financement auprès de BPIFrance. La transmission d'entreprise est également un sujet porteur.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Vendre son cabinet traditionnel et devenir DAF externalisé ?

Retour en haut