BanStat
Logo Compta Online
MASTER FEC

Vente à distance intracommunautaire

7
1 284
0
7 réponses
1 284 lectures
0 vote
Steffff
ProfilSteffff
Entrepreneur
  • 11 - Aude
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son site Internet
Entrepreneur


Ecrit le: 08/12/2016 09:16
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

J'ai acheté du matériel Apple via l'Apple Store Entreprise.

J'ai reçu des factures qui me semblent normales, avec le fournisseur immatriculé en Irlande, factures indiquant un numéro de TVA français et une TVA a priori française à 20%.

Mon expert comptable refuse de récupérer la TVA française, et applique l'auto-liquidation sur le montant TTC.

Il s'appuie pour cela sur une société de conseil externe qui a vu il me semble le cas particulier des ventes à distance entre deux états, mais interprète le seuil d'une façon curieuse. Pour eux ce n'est apparement pas le montant total des ventes du fournisseur dans le pays destinataire qui compte, mais le montant de la facture. La société de conseil ajoute que mes factures d'Apple sont fausses et doivent être corrigées, et que ce n'est pas la première fois qu'ils constatent cela, qu'Apple est donc habitué à émettre des factures incorrectes.

Quand je lis le CGI, pour moi il est évident que les factures Apple sont correctes, qu'il s'agit bien d'une vente en France même si le fournisseur est une société étrangère.

Est-ce que Apple et moi nous nous trompons ? Ou est-ce mon expert comptable et sa société de conseil ?

Si mon expert-comptable se trompe, que puis-je faire puisque je ne suis pas d'accord avec sa comptabilité ?

Merci à vous,

Stéphane

Jpstengel
ProfilJpstengel
Cadre du secteur privé
  • IE - Irlande
 
  • 19 votes
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 08/12/2016 11:31
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Le régime des ventes à distance (avec application de la TVA du pays de destination en cas de dépassement d'un certain seuil) ne s'applique pas aux personnes immatriculées à la TVA.

Vous devriez recevoir des factures sans TVA.

Bien cordialement



--------------------
Steffff
ProfilSteffff
Entrepreneur
  • 11 - Aude
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 08/12/2016 15:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Merci pour votre réponse rapide.

Mais avez-vous bien pris en considération que la société A... est immatriculée en France ?

C'est une société certes étrangère mais bien immatriculée en France.

Vous évoquez le cas général d'une vente intra-communautaire mais peut-on alors encore parler d'une vente intra-communautaire entre deux entreprises déclarées en France ? Excusez-moi mais j'ai du mal à suivre.

J'ai eu longuement et à plusieurs reprises des personnes d'A... au téléphone qui ne comprennent pas le raisonnement de mon comptable. Pour eux c'est du jamais vu. Et vous conviendrez je pense que je ne suis pas le seul client professionnel d'A....

Pour eux A... est une société française collectant de la TVA française. Et donc cette TVA est à juste titre récupérable par un client français.

Ils pratiquent ainsi depuis des années et je pense comme eux que si il y avait un problème avec cette TVA ils crouleraient sous les réclamations !

Jpstengel
ProfilJpstengel
Cadre du secteur privé
  • IE - Irlande
 
  • 19 votes
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 08/12/2016 15:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Jpstengel le 08/12/2016 15:49

Si le seuil des ventes à distance est franchi, il est normal d'avoir une immatriculation en France, puisque la société doit facturer la TVA du pays et la reverser à l'Etat francais.

Il n'en reste pas moins que les opérations entre personnes assujetties à TVA font l'objet d'une taxation "zero-rate" prévue Schedule 2 VATCA10.



--------------------
Steffff
ProfilSteffff
Entrepreneur
  • 11 - Aude
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 08/12/2016 23:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Entendu. Partant du principe que A... se trompe depuis des années et édite des factures erronées depuis des lustres. Que la perspicacité de mon comptable, ainsi que la votre, montre cette erreur que personne n'avait encore remarqué. Qu'est-ce qui m'empêche alors de récupérer cette TVA française, indument imputée par A... ? Car A... déclare bien et reverse bien cette TVA française à la France et ce même si c'est une erreur de leur part. Du coup je suis lésé de 20% et l'état gagne ces 20% de TVA française que je ne récupère pas ! Vous conviendrez que de mon point de vue ce n'est pas normal ?

N'étant pas le seul client professionnel à passer par la vente en ligne, et A.. tombant des nues face à mon problème, je dois donc en déduire que depuis des années 99.99% des expert-comptables déduisent purement et simplement cette TVA française en toute illégalité sans que cela ne dérange qui que ce soit. Après tout, un achat HT avec TVA auto-liquidée, ou un achat TTC avec TVA récupérée, cela revient au même pour A..., pour le client final, et pour l'état. Et je suis très fier que mon expert-comptable refuse lui de récupérer cette TVA française que j'ai pourtant versé indirectement à la France. Nous vivons une époque formidable...

Comptablia
ProfilComptablia
Collaborateur sénior en cabinet
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 21 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur sénior en cabinet


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 09/12/2016 06:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Si votre fournisseur vous facture de la TVA française, c'est certainement parce qu'il dispose d'installation en France et qu'il n'est pas en mesure de prouver que la marchandise qu'il vous livre provient d'un autre état membre.

Cordialement

Jpstengel
ProfilJpstengel
Cadre du secteur privé
  • IE - Irlande
 
  • 19 votes
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 09/12/2016 08:32
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Jpstengel le 09/12/2016 09:50

Bonjour,

Vous avez mal compris / interprété ma réponse.

En matière fiscale, il faut être très vigilent et éviter de prendre des raccourcis et de conclure trop hâtivement.

Je vous recommande vivement de prendre conseil auprès de votre expert-comptable et/ou fiscaliste, en prenant grand soin de fournir tous les détails des transactions. Les éléments fournis dans vos différents posts se contredisent et ne permettent pas d'appréhender votre situatution fiscale dans son ensemble.

Bien cordialement



--------------------
Steffff
ProfilSteffff
Entrepreneur
  • 11 - Aude
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son site Internet
Entrepreneur


Re: Vente à distance intracommunautaire
Ecrit le: 09/12/2016 14:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

J'ai mal compris votre réponse et mes éléments se contredisent... Ca doit être ça oui.

Pourtant j'ai seulement des factures d'une entreprise immatriculée en France et qui inclus de la TVA française à 20%. Il n'y a rien d'extraordinaire si ce n'est que le siège social est en Irlande. Cela perturbe visiblement mon expert-comptable ainsi que vous même. ?€ moins que vous travaillez dans le même cabinet. ?! Je ne vois pas où je me contredis.

Cette situation durant depuis des lustres avec mon expert-comptable, j'ai pris l'initiative de contacter le SIEE, le Service des Impôts des Entreprise Étrangères, m'étant dit qu'ils devaient un peu connaitre la question. Le SIEE, tout comme Apple, confirme que Apple est bien juridiquement une entreprise française déclarée en France. Même si son siège social est en Irlande cela n'a aucune rapport. La personne que j'ai eu au téléphone était très surprise de votre interprétation.

Je vais essayer de vous expliquer aussi bien que je puisse comment cela fonctionne. Toutefois n'étant pas comme vous expert-comptable mais simple chef d'entreprise, je ne vous rapporte là que des explications que Apple ou le SIEE m'ont donné par téléphone ou que j'ai trouvé sur les sites gouvernementaux. Vous voudrez bien me pardonner si j'ai retranscris une erreur, mais cela ne change en rien à l'idée générale.

Une entreprise étrangère, d'un état membre de l'Union Européenne ou non, peut ouvrir un établissement en France sans être obligée d'y créer une filiale. L'établissement dépend alors de son SIE géographique, l'entreprise se voit donc attribuer un numéro de TVA français et donc un SIREN tout en ayant son siège à l'étranger.

Un établissement physique n'est pas obligatoire. Une société étrangère, d'un état membre de l'Union Européenne ou non, peut se déclarer en France si elle le souhaite, si elle a des relations commerciales avec la France. L'entreprise devient alors entreprise française, tout en ayant un siège social à l'étranger, et aucun établissement physique en France. L'entreprise ne dépend plus alors d'un SIE géographique mais du SIEE.

Dans les deux cas l'entreprise devient une entreprise française puisque régulièrement immatriculée. Quelque soit l'emplacement du siège social, qu'il y ait ou non un établissement physique en France. Par entreprise française on entend donc entreprise immatriculée en France. Votre interprétation est faussée car pour déterminer si l'entreprise est française ou étrangère vous vous basez en fait sur l'emplacement physique de son siège social. Alors que ce qui est déterminant est si l'entreprise est enregistrée en France ou non. De là découle votre mauvaise interprétation des ventes intra communautaires.


Pour en venir à la vente à distance d'un pays de l'Union à un autres pays de l'Union, la réglementation est toute aussi simple.

La réglementation différencie deux cas de figure. Les ventes de biens et services vers des personnes assujetties à la TVA, relation B2B, et vers des personnes non assujetties à la TVA, relation B2C. Par personne on entend personne physique ou personne morale.

Lors d'une vente intra communautaire, le vendeur facture sa TVA locale dans le cas B2C, et facture HT sans TVA dans la cas B2B, charge ensuite pour l'acheteur d'auto liquider la TVA dans son pays. L'auto liquidation étant une opération neutre servant uniquement à fin de statistiques.

Et comme toute règle a ses exceptions, la vente de biens à distance en est une. (Avec aussi quelques exceptions à cette exception donc ces exceptions retombent dans le cas général) Lorsque le montant des ventes avec un pays donné dans le cas B2C atteint un certain seuil, et ce dès qu'il est atteint en cours d'exercice, l'entreprise doit facturer obligatoirement non pas sa TVA locale mais la TVA du pays destinataire. C'est ce qui est écrit. Ce qui implique pour le vendeur s'immatriculer en France auprès du SIEE pour obtenir son numéro de TVA si ce n'est déjà fait. Car l'entreprise a pu d'elle même s'immatriculer avant de sa propre initiative.


C'est tout.

Il est nulle part écrit que l'entreprise obligée de s'immatriculer en France car ses ventres tombent dans le cas particulier du seuil de la vente à distance B2C doive continuer à facturer HT pour ses relations B2B avec la France. C'est votre interprétation personnelle qui ne tient pas car dès lors que l'entreprise étrangère est immatriculée en France elle est juridiquement vue de la France comme une entreprise française à part entière. Il ne peut plus y avoir de ventes intra communautaires. Déjà ce serait une complication supplémentaire inutile, mais pour l'entreprise devenue juridiquement française toutes ses ventes sont de fait des ventes en France et non tantôt des ventes en France ou tantôt des ventes intra communautaires en fonction que le client soit ou non assujetti à la TVA.

La TVA française imputée sur les factures d'Apple doit être récupérée, et il n'y a pas à appliquer l'auto liquidation sur le montant des factures qui comporte une part de TVA française sous prétexte que le siège social de l'entreprise immatriculée en France est en Irlande. Contrairement à ce que mon expert-comptable affirme, ce ne sont pas les factures d'Apple qui sont fausses, mais son interprétation des textes. Et la votre donc aussi.

Maintenant que j'ai obtenu l'interprétation du service des impôts, mon expert-comptable devrait logiquement corriger les erreurs passées. Ayant obtenu ma confirmation ce fil est maintenant clos.

Sur ce je vous remercie tout de même d'avoir tenté d'apporter votre contribution.

Bonne journée.

Retour en haut









connectés
Publicité
Comptalia
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer